Glossaire

Accès pompiers : Les accès pompiers sont prévus entre les stations de voyageurs de longueur supérieure à 800 mètres et dans le cul-de-sac de garage des trains.

​​Agent de proximité : Sur tous les chantiers importants et durant plusieurs années, un agent de proximité est nommé par la RATP. Son rôle est d'informer les riverains, les usagers, les commerçants, les entreprises, les associations et toute personne curieuse d'en savoir plus, sur tous les aspects du projet. L'agent de proximité assure les relations entre les chantiers et la vie du quartier.

Arrière station : L'arrière station, située après le terminus, abrite les garages des rames en terminus réparties sur deux voies ainsi qu'une voie de fosse pour la maintenance de proximité. 

Appareil de voie : L’appareil de voie est un élément de la voie ferrée qui permet de guider les rames sur un itinéraire donné : bifurcations et croisements d'itinéraires. En effet, le conducteur d'une rame n'a pas de maîtrise sur la direction prise par la rame : ce sont donc les appareils de voie qui l'assument de façon mécanique.

Ballast : Le ballast est le lit de pierres ou de graviers sur lequel repose une voie ferrée. Son rôle est de transmettre les efforts engendrés par le passage des rames au sol, sans que celui-ci ne se déforme par tassement. Son rôle est aussi de lier les traverses afin d'assurer une résistance aux différentes déformations particulièrement pour les éléments de voie soudés.

BAM : Une baie d'aération motorisée (BAM) est prévue à chaque extrémité de station. Normalement ouvertes afin de limiter les mouvements d'air liés à la circulation des trains, les BAM sont aussi munies d'un rideau de fermeture qui empêche la pénétration de l'air et de la fumée en cas de désenfumage. 

Base vie : Une base vie désigne l’ensemble des services nécessaires à la vie en communauté des ouvriers du chantier : elle abrite des bureaux, salles de réunion, sanitaires, vestiaires, etc.

Concessionnaires : Les concessionnaires sont les entreprises qui gèrent les réseaux existant enterrés, par exemple, les réseaux d'assainissement, d'eau, de gaz, d'électricité, de téléphone, d'éclairage de ville, de signalisation tricolore et de fibre optique.

Emprise : Une emprise est une zone de chantier, bien délimitée par des palissades, à l'intérieur de laquelle se réalisent des travaux.

Ouvrage de raccordement : L’ouvrage de raccordement relie deux tunnels entre eux.

Ouvrage de ventilation : L'ouvrage de ventilation permet le renouvellement de l'air au quotidien dans les stations et les tunnels et le désenfumage des tunnels et des stations en cas d'incendie. 

Palissades : Les palissades qui entourent les emprises délimitant les zones en travaux ont une double fonction : elles interdisent l'accès aux chantiers et elles sont un support d'information et d'expression sur le projet. 

PDU : Le PDU ou Plan de Déplacements Urbains, définit l’organisation des transports, des personnes et des marchandises sur un territoire donné. Il a l’ambition d’assurer un équilibre durable entre les besoins de déplacements, la protection de l’environnement et la santé.

Poste d’épuisement : Un poste, ou ouvrage d'épuisement est destiné à recueillir les eaux d'infiltration du tunnel pour les rejeter dans le réseau d'assainissement local, c'est le point le plus bas du prolongement. 

Poste de redressement : Un poste ou ouvrage de redressement permet de transformer le courant alternatif 15 000 volts fournit par EDF en courant continu de 750 volts. Voltage utilisé par le métro, RER et tramway. 

Puits d’attaque : Pour les travaux souterrains en ville, lorsqu'il y a peu de place, on creuse des puits à la verticale (de 15 à 20 mètres) pour accéder au tunnel. 

Zone de maintenance : Cette zone est consacrée à l'entretien, le contrôle technique, le nettoyage et la remise en état des rames de la ligne.